Le changement n’est pas pour maintenant

11h39 blog anxiété changement

Je n’arrive pas à croire que j’en suis toujours au même point qu’il y a un an. Lundi matin. Midi, un café à la main, toujours en pyjama à me demander pourquoi le gars de Tinder ne me répond pas (alors que je m’étais promis de penser à moi, de remettre de l’ordre dans ma vie avant de penser à quelqu’un d’autre, bref). Affligeant. Je suis au chômage et au lieu de chercher un travail, je me suis crée un faux compte pour espionner le gars en question. #jaiuneviededingue

J’ai le choix. Soit je reste comme ça, soit je décide de changer. Sauf que changer, j’ai déjà essayer et malheureusement, à chaque fois ce fut un échec. J’ai lu quelques romans de développement personnel, notamment Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano que j’avais gagné lors d’une chasse aux livres, il y a deux ans. Je l’avais tellement adoré que j’avais décidé de suivre pas à pas les conseils du « routinologue ». Organisation, carnet … Je n’ai même pas été jusqu’au bout du rangement… J’ai fait des listes, des tas même. Jamais terminées. J’ai commencé la course, le yoga, la natation, la méditation, plusieurs fois pour à chaque fois abandonner. Je me suis inscrite à la salle de sport, j’ai payé à l’année en me disant que la grosse somme dépensée me motiverait à y aller. J’y suis allée trois fois. En tout. Le premier mois.

La nouvelle routine s’installe au bout de 21 jours il parait alors il y a quelques années, j’y suis allée doucement. Un seule changement à la fois. J’ai fait une liste. J’ai commencé petit. Boire 1,5L d’eau par jour, la base. Facile. Je n’ai même pas tenu une semaine. J’ai quand même gardé le fichier enregistré dans mes documents pendant 6 ans. Au cas où… Je l’ai effacé la semaine dernière. À quoi bon ? J’ai à peu près une dizaine d’années de photos à trier, soit plus de 20 000. Dis comme ça, ça ne donne pas envie. Il y a trois ans, j’ai décidé de m’y mettre sérieusement. J’ai découpé en petite tâches : 10 minutes par jour, c’est tout de suite plus gérable, sur le papier car en réalité, rien n’y fait, j’ai encore 19900 photos à trier !

C’est épuisant.

Je me tâte. Est-ce que je persévère? Ou je m’accepte telle que je suis? Parce qu’honnêtement,  celle que je suis, je ne l’aime pas du tout, que ce soit physiquement ou intérieurement. Ce que je veux dire, c’est que physiquement, je me trouve bien mais je me laisse énormément aller, je ne prends pas soin de ma peau, ni de mes cheveux (je ne prends même plus le temps de les coiffer…). Je ne lis plus non plus (pourtant j’adore ça, d’ailleurs, j’ai quatre livres en cours, Première vie, Le parc jurassique  ♥♥♥, To kill a mockingbird et Mon père m’a vendue), je ne prépare pas mon voyage aux Etats-Unis, ni au Canada alors que j’en rêve depuis 10 ans ! Est-ce de la paresse? De la mollesse? Est-ce que j’ai peur? Je ne désespère pas. Je n’ai peut-être pas encore trouver la méthode qui me convient ou ce n’est pas le bon moment.

Et vous, vous en êtes où dans votre vie?

Crédit photo
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.